Comment mieux gérer ses émotions au travail ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
actions pour gérer ses émotions au travail

Le travail occupe une place essentielle dans nos trajets de vie et dans nos quotidiens. Composé de succès et d’obstacles, l’itinéraire professionnel est naturellement traversé par de multiples émotions.

Longtemps considérées comme aveux de faiblesse, les manifestations de sentiments étaient rarement les bienvenues dans les conceptions traditionnelles du travail. L’émotion y est pourtant omniprésente sous toutes ses formes : la joie d’un succès, la déception face à l’échec, la colère face au désaccord ou encore la peur face au challenge.

Actuellement les émotions ne sont plus à bannir dans le milieu professionnel mais à gérer. Bien appréhendées, elles peuvent devenir de véritables atouts. Comment apprivoiser ses ressentis pour les vivre en harmonie ? Comment canaliser son esprit pour renforcer son équilibre ? Comment optimiser la gestion des émotions et le contrôle mental au service de la performance en entreprise ?

Développer la conscience de soi et apprivoiser ses émotions.

Les émotions occupent désormais une place dans le monde du travail. Elles doivent cependant s’y intégrer avec justesse au sein de rapports professionnels très codifiés. La gestion positive des émotions nécessite plusieurs compétences dont la première consiste à savoir les identifier et les nommer.

Prenez le temps de vous observer et d’analyser vos réactions, à la fois physiologiques et comportementales. Ce travail de prise de conscience est un outil précieux pour mieux vous connaître et pour apprivoiser vos émotions.

Emotions et travail, l’art de prendre du recul

Les émotions sont des manifestations spontanées. Elles peuvent être agréables, désagréables, ou paralysantes. Leur caractère et leur impact positif ou négatif dépend essentiellement de notre façon de réagir à leur apparition. Les émotions sont problématiques lorsqu’elles deviennent envahissantes ou incontrôlées. Elles influencent alors le comportement qui peut se révéler heurtant ou inadéquat en fonction du contexte.

Comment accueillir et contrôler des sentiments intenses ? Pour ne pas être envahi ou bouleversé démesurément par une émotion, il faut maîtriser l’art du recul. L’idée essentielle consiste à mettre de la distance entre l’émotion et la réaction, entre le sentiment et le comportement. Le recul est un point fort en termes relationnels mais également en matière de bien-être personnel. Vous pouvez jouer sur le temps et sur l’espace. Face à l’émotion liée à une situation conflictuelle et tendue, postposez votre réaction. Demandez un moment de pause et extrayez-vous de l’interaction. Prendre quelques minutes seul avec vous-même vous aide à ne pas vous mettre en colère, à relativiser et à revenir à la situation de façon posée. La distance vous reconnecte avec le calme intérieur afin d’adapter vos réactions de façon appropriée et sereine.

Pour améliorer votre capacité à prendre distance ou à prendre conscience, vous disposez de multiples outils et techniques. La méditation, la relaxation, l’activité physique vous aident à tempérer les manifestations physiques de vos émotions pour retrouver la maîtrise de vous-même.

Lien et reconnaissance : exprimer ses émotions

En rupture avec les habitudes passées, le milieu du travail ouvre ses portes aux émotions invitant les collaborateurs à s’exprimer. Le partage des ressentis comporte de nombreux bienfaits tant pour le bien-être individuel que pour la performance collective.

Communiquer ses émotions, de façon constructive, est une démarche apaisante. C’est aussi une opportunité d’être reconnu dans son vécu. La capacité de parler de soi ouvre également la porte aux émotions des autres et désamorce les situations conflictuelles. Des échanges sincères et respectueux renforcent les relations et recréent du lien là où il y avait de la tension.

L’expression sereine de ses émotions résulte d’un apprentissage à long-terme. Des ateliers sur les émotions et sur la communication non-violente favorisent les interactions constructives dans les équipes de travail.

Pour apprendre à gérer ses émotions : la puissance du contrôle mental

L’opposition traditionnelle, entre les individus qui dominent leurs émotions et ceux qui se laissent submerger, est aujourd’hui transcendée par une vision qui prône l’acceptation et la maîtrise de ses ressentis. Accueillir et contrôler ses émotions ne sont plus des notions antinomiques.

Face à une difficulté, chacun peut accueillir l’émotion spontanée, lui accorder l’espace d’existence tout en la contrôlant. Vous respectez ainsi votre nature émotionnelle tout en adoptant un comportement social et professionnel adéquat. Vous êtes à l’écoute de vos ressentis mais vous restez rationnel et orienté vers vos objectifs. La maîtrise des émotions est une combinaison entre la prise de distance et l’expression. Ce contrôle mental est un outil crucial pour votre bien-être au travail et pour le développement de vos performances.

Transformer ses émotions en atouts

Les émotions positives sont généralement bien accueillies, y compris dans l’univers professionnel. La joie et l’entrain constituent des facteurs productifs en entreprise. Mais la psychologie moderne considère que les émotions négatives ont également leur sens et leur utilité.

La colère est une source d’énergie et décuple nos forces. Canalisée constructivement, elle représente un véritable moteur qui nous met en mouvement. La frustration constitue un levier d’action vers la créativité et le changement. La tristesse forme un canal de communication vers les autres et ancre les liens. Exprimée de façon juste, elle donne accès à l’humanité de chacun et suscite l’écoute comme l’entraide. La peur, souvent considérée comme paralysante, est aussi une opportunité de se dépasser. Toutes ces émotions, gérées avec les bons outils, sont des forces potentielles et des atouts au service de la performance.

D’un point de vue managérial, les émotions sont aussi des indicateurs, sources d’information. En écoutant les ressentis de ses équipes, le manager décrypte les sources d’un malaise, désamorce les résistances au changement. Il peut également mieux répondre aux besoins des travailleurs et renforcer l’efficacité de sa stratégie.

Les intelligences émotionnelles et collectives

L’intelligence émotionnelle est aujourd’hui considérée comme une compétence professionnelle. Elle englobe les facultés d’identifier et d’exprimer ses émotions de façon adéquate, et de réagir constructivement face aux ressentis des autres.

Cette compétence représente une force au cœur d’une équipe de travail. L’intelligence émotionnelle renforce la cohésion et le bien-être au travail. Le contrôle mental et le dialogue sont des sources de performance au service de la productivité.

De plus en plus d’entreprises optent pour l’intelligence collective au service de la prise de décisions. La mise en commun des idées et des talents résulte en une stratégie plus riche et plus efficace.

Comment accompagner une équipe dans la gestion collective des émotions ? Hatahe propose des formations de groupe autour de la gestion des émotions et de la performance.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

INSTAGRAM

REJOIGNEZ-NOUS SUR INSTAGRAM

Libérez votre potentiel
maintenant